Avoine

C’est un coup de chance qu’en 1926 trois et en 1930 six provenances d’avoine furent envoyées en Russie à l’Institut Vavilov à Saint-Pétersbourg.

Les variétés ‹Hâtive des Alpes› (1926) et ‹Très precoce jaune› (1926) sont nommément citées. Les 7 autres provenances sont désignées de «locales», donc de variétés locales. Les désignations d’origine ne sont pas connues.

Martinet (1924) mentionne les variétés suivantes: ‹Hâtive des Alpes›, ‹Hâtive de Bullet›, ‹Soldanelle›, ‹Primevère› et ‹Brune de Mont-Calme›. La variété ‹Brune de Mont-Calme› est issue d’une sélection d’une seule plante, un mutant, dans une population d’avoine à grains blancs. La variété fut développée en 1921 et elle accéda en 1960 à la banque de gènes des États-Unis. https://npgsweb.ars-grin.gov/gringlobal/accessiondetail.aspx?id=1199727

Après 1930, la plupart des sélections furent abandonnées au vu d’une demande insuffisante, à l’exception de l’avoine ‹Adlikerhafer› n° 9 et de l’avoine ‹Rosegghafer› n° 2 et 30, qui est une sélection de l’avoine ‹Ungarischer Gerstenhafer› (Source: Archives Céréales FAL Reckenholz 8.2/11). L’avoine ‹Adlikerhafer› n° 9 est une variété locale hâtive relativement courante dans la pratique et l’avoine ‹Rosegghafer› n° 2 et 30 furent assez répandues dans le canton de Soleure. L’avoine ‹Rosegghafer› devrait continuer à être sélectionnée dans l’asile de Rosegg.

Aux alentours de 1943, il n’y avait plus que trois variétés d’avoine sélectionnées en Suisse et qui pouvaient encore être cultivées en Suisse. Il s’agissait des variétés ‹Hâtive des Alpes›; ‹Brune de Mont-Calme›, l’avoine ‹Adliker Hafer›, et comme quatrième variété généralement cultivée la variété suédoise connue depuis longtemps ‹Pluie d’Or›.

La sélection d’avoine ne fut pas poursuivie, l’importance de l’avoine eut déjà beaucoup déclinée et il exista des variétés d’avoine de printemps étrangères qui pouvaient être cultivées en Suisse et qui donnaient de bons rendements. Une citation de Hans Stähli fait preuve de l’abandon de la sélection de l’avoine en Suisse; il recommande (1944, p. 114) des variétés étrangères, même pour les altitudes relativement élevées.

copyright © 2012-2021 Agroscope
BGN database written and maintained by Beate Schierscher-Viret (Agroscope)